12 octobre 2005

Equilibrium

Réalisateur : Kurt Wimmer
Année : 2002
Genre : Action/ SF

A première vue, on peut craindre le pire: un réalisateur inconnu, une affiche à la Matrix et un scénario reprenant les clichés de la SF. Les deux premières minutes ne font que confirmer cette impression: un générique de série B et des dialogues du même niveau... Jusqu'à ce qu'arrive la première scène d'action, et là PAF ! elle balaye tous nos doutes : Equilibrium va nous surprendre !

Reprenant des éléments de Farenheit 451 pour la censure intellectuelle, de Bienvenue à Gattaca pour l'émancipation du héros et des films du genre THX 1138, pour les drogues censées rendre heureux, Equilibrium prend place après une troisième guerre mondiale, dans une socitété totalitariste ressemblant à s'y méprendre à celle des Nazis, qui, afin d'empêcher tout nouveau conflit, à décider d'éradiquer à l'aide de drogues ce qui rendait l'être humain si humain : ses émotions... Le personnage principal, interprété par le fantastique Christian Bale, est chargé de faire respecter cette doctrine. Mais un jour où il oublie de prendre sa dose, il commence à douter ; l'apparition d'une jeune femme rebelle ne fera qu'accentuer ce conflit intérieur...

La réussite du film repose sur deux éléments. D'une part, les scènes d'action : elles sont réalisées de main de maître, avec des angles de caméra opportuns, un montage précis et un rythme soutenu, sans jamais tomber dans la bouillie incompréhensible des films d'actions Hollywoodiens habituels. D'autre part, la présence de Christian Bale : après avoir bluffé tout le monde dans la peau du serial killer d'American Psycho, et avant de devenir un cadavre pour The Machinist puis un super-héros pour Batman Begins, Bale se fond dans son rôle, aussi crédible en machine à tuer qu'en homme désemparé par des émotions naissantes...

Au final, le scénario a beau ne pas être très inventif, il reste d'un niveau supérieur à la moyenne, et n'accuse pas de baisse de régime. Equilibrium est un film modeste dans ses moyens, mais grand par son talent... enfin voilà.

Note : 4/5

equilibrium

(Par Omar Salad & Marla)

Posté par Omar Salad à 12:06 - - Commentaires [1] - Permalien [#]


Commentaires sur Equilibrium

    Une critique très pertinente. D'ailleurs, même s'il n'atteint pas les sommets que sont Gattaca et Farenheit, je l'ai trouvé bien plus attrayant que THX1138.

    Posté par Wilyrah, 16 juin 2007 à 11:25 | | Répondre
Nouveau commentaire