06 octobre 2005

La Cité de la peur

(Mise à jour du 1er mars 2006)

Réalisateur : Alain Berbérian
Année : 1994
Genre : Comédie culte

La Cité de la peur... Si jamais vous ne connaissez pas ce film, laissez-moi vous dire que vous pouvez d'ores et déjà quitter ce blog, quitter votre maison, votre pays, et aller vous réfugier sur une île perdue au milieu du pacifique... Mais bien sûr, qui ne connaît pas ce film ? Pour les rares incultes (qui n'ont plus que quelques instants à vivre avant l'exil), laissez-moi vous rappeler l'histoire.

Odile Deray (Chantal Lauby) est attaché de presse pour le film "Red Is Dead", un vrai navet. Mais un jour, un tueur en série va assassiner le projectionniste du film, ce qui va brutalement faire changer d'avis le public : désormais, tout le monde veut voir "Red Is Dead". Odile Deray demande alors à Serge Karamasov (Alain Chabat), un garde du corps, de protéger Simon Jérémi (Dominique Farrugia), l'acteur principal du film. Mais le tueur en série récidive, et c'est au péril de leur vie que nos trois acolytes vont essayer d'aller projeter le film au Festival de Cannes...

la_cit__de_la_peur

La Cité de la peur, le seul film écrit par Les Nuls... mais quel film ! Tout d'abord, contrairement à d'autres comédies qui ont un scénario bateau (voire pas de scénario du tout), ce film dispose d'une vraie histoire, assez travaillée pour un délire comme celui-là, et se permettant même de nous offrir une petite intrigue policière : on peut déjà dire bravo. Mais bien évidemment, ce qui fait la force du film, ce sont les gags, tous plus hilarants les uns que les autres, et surtout, toujours plus absurdes : le serial killer qui shoote dans tous les chats qui traînent, le comédien qui vomit lorsqu'il est content, Terminator qui se balade dans l'hôtel, etc., ou encore les documentaires sur le tissu, les désormais célèbres passages dans la ville de Vera Cruz, la dégustation de choucroute (interdite !) et j'en passe... On a largement de quoi rire pendant une heure et demie. Et quasiment toutes les répliques sont cultes ! "Oh juste un doigt", "Ça va couper chérie", "J'suis hyper content", "Mais non, j'déconne!", "Pluto c'est le chien de Mickey, l'ami de Michey c'est Dingo!"... Je m'arrête là, inutile de vous résumer le film.

Bref, un film culte, tout simplement inoubliable. Et truffé de petites choses cachées à l'arrière plan, qui nous donnent envie de le revoir et de le revoir, au cas où l'on n'aurait pas tout vu ! Mais surtout, à la fin, on a enfin la réponse à la question :

"Jusqu'où peut-on aller pour promotionniser un film ?"

Note : 4,5/5

Posté par Omar Salad à 21:39 - - Commentaires [0] - Permalien [#]


Commentaires sur La Cité de la peur

Nouveau commentaire